Compte-rendu CPM “Des 4 Ateliers”

A l’approche des prochains examens des “Visas pour la vie”, nos formateurs ont décidé d’organiser un CPM non initialement prévu au calendrier.

Bien que n’ayant été annoncé que 10 jours auparavant, nous constatons qu’une petite trentaine de participants a répondu à l’appel du bitume, certainement alléchés par le thème annoncé, dit des “4 ateliers”.
Sous un soleil radieux, 5 moniteurs et aide-moniteur ont pris soin des stagiaires présents, sereinement installés à l’aérodrome de Pontoise/Cormeilles en Vexin.

Pendant que l’équipe organisatrice mettait en place leurs outils de travail (plots, planches et autres piquets dûment mesurés), le reste de l’équipe se régale autour des petites douceurs apportés par quelques bonnes âmes.
Ensuite, le briefing démarre, ce qui permet aux stagiaires de découvrir le programme :

Le matin :
L’ensemble de l’équipe sera également répartie en quatre groupes, afin de travailler à tour de rôle sur les fameux quatre ateliers.
Afin de garantir équité des temps pour chaque atelier, il est annoncé que chaque groupe pourra évolué sur son atelier pendant trente minutes, à l’issue desquelles, au coup de sifflet du maître du temps, un roulement des groupes est effectué.

L’après-midi :

Atelier (un cinquième…) virage sur routes ouvertes !!!

 

Cette organisation a donc permit à chacun d’apprécier pleinement chacun des ateliers suivants :

Atelier 1 :
Maniabilité à allure rapide, matérialisé par un slalom le long d’une série de piquets, aboutissant à un demi-tour, puis retour également en slalom jusqu’au point de départ.
Après quelques tours, les futurs candidats “Visa 2 ” sont invités à effectuer les deux slaloms aller et retour avec une seule main sur le guidon !
En somme, du grand classique…

Slalom rapide

Atelier 2 :
Un “Huit” corsé.
En effet, non content d’imposer un simple “huit” autour de plots dans un espace délimité, les moniteurs ont décidé que le centre du “huit” (le croisement des trajectoires) aurait lieu entre deux piquets !
Inutile de préciser alors que la trajectoire est importante, et comme toujours le regard primordial en anticipation. Et comme c’est de tradition à la CASIM, la maîtrise du point de patinage permet de réussir cet exercice…
Et puisque décidément les moniteurs n’étaient pas à court d’idée, un dernier obstacle était placé en fin de parcours : un arrêt obligatoire, suivi d’un braquage complet à gauche pour effectuer un 90° le plus court possible.
Cet exercice simule en effet tout un tas de situation quotidienne qu’en tant que motards nous rencontrons tous les jours dans nos pérégrinations.

“Huit” corsé

Atelier 3 :
Gymkhana à allure lente.
Un parcours entre les plots, bien sûr non en ligne droite, mettant en condition pour arriver en sortie de slalom sur un planche que tout stagiaire se devait de parcourir sur toute sa longueur !
Non content de cela, la sortie de la planche amène ensuite dans une zone clairement délimitée dans laquelle nos belles machines devaient réaliser des ronds…
Autrement appelé “escargot”, cet exercice permet de voir les progrès réalisés par les stagiaires tout au long de l’année.
Ici encore, regard et point de patinage sont les maîtres mots !

Gymkhana (comme quoi ça passe avec tout !)

Atelier 4 :
Freinage dégressif.
Le principe est simple : à vive allure, un freinage dégressif doit permettre de ralentir jusqu’à arriver DANS la zone requise tranquillement.
Principe simple… mais non intuitif. Résultat, de nombreux essais sont nécessaires pour ne pas terminer par un freinage d’urgence !

Freinage dégressif

Freinage dégressif

Après ces exercices, la fatigue aidant, le temps de la pause déjeuner est bien appréciée. Rendez-vous est pris pour un retour à 14h au même endroit, afin de faire un départ groupé vers notre second lieu de villégiature : les fameux virages d’Avernes !!

En effet, l’après-midi fut consacrée aux trajectoires de sécurité.

Tout d’abord, à l’aide d’un tableau spécialement apporté pour l’occasion, Patrick, Alain et Olivier nous rappellent les règles essentielles pour aborder dans les meilleures conditions une trajectoire de sécurité : l’ EDSR (Entrée Découverte Sollicitation Reprise de stabilité).

E – entrée du virage, on régule sa vitesse avec le bon rapport engagé. Pour un virage à droite on se positionne à la gauche de sa voie de circulation, pour un virage à gauche à la droite de sa voie de circulation.

D – découverte du virage, le regard droit (ligne imaginaire) le plus loin possible vers l’extérieur de la fin du virage.

S – sollicitation, report du regard, stabilisation puis accélération progressive lors du contre-braquage.

R – reprise de stabilité, on allonge son regard, adapte sa vitesse et se positionne sur sa voie de circulation.

Les différentes façon de tourner...

Les différentes façon de tourner…

 

Vient ensuite le temps de la pratique.
Comme à chaque fois, par groupe de 2, moniteur et stagiaire effectuent une boucle, une fois en suivant le moniteur, au retour suivi par ce même moniteur. Un débriefing systématique permet à chacun de s’améliorer.

“ça tourne !”

Le déroulement va bon train, et comme c’est maintenant de coutume, c’est l’occasion pour quelques uns d’enfourcher une machine différente de la leur !

La fatigue se faisant sentir, le débriefing final a lieu vers 16h30.

Rendez-vous est alors donné pour la prochaine étape (mis à part le CPM circuit du 17 mai pour certains), à savoir le passage des Visas du 15 juin !

 

Encore merci à Patrick pour avoir initié ce CPM supplémentaire, et à François, Alain, Olivier et Jean-Philippe pour avoir, comme chaque fois, brillamment prestés en tant qu’encadrant !

Merci encore à tous les stagiaires pour leur présence, leur implication ; qu’il est agréable de les voir progresser au fil du temps !