Compte rendu(s): CPM Freinage & Maniabilité du 04/10/2020

Pour ce début de saison, on a décidé de vous gâté avec non pas 1 CR, mais 2 CR, je en sais pas pourquoi, mais Etienne s’est senti obligé de vous partagé ses sensations lors de ce CPM alors que c’était Idris qui avait brillamment gagné le droit de le rédiger.

Donc premier, CR, Etienne, qui nous partage ses impressions de la matinée:

Malgré la pluie annoncée et le vent bien réel, les motards sont nombreux au moment du briefing de la journée. Les sociétaires de la CASIM 78 seraient-ils optimistes par nature ? La suite leur donnera raison. Les températures sont fraîches et le goudron humide. Mais, dès les premiers rayons de soleil et les premières manœuvres, les motos et leur pilote se réchaufferont au même temps que la piste deviendra sèche.

Après un bref rappel du fonctionnement de Google, notre président constitue deux groupes : le premier avec les nouveaux adhérents qui consacreront leur matinée à la maniabilité, le second avec les plus anciens qui amélioreront leur technique de freinage. Précision utile (on n’est jamais assez pédagogue), les groupes inverseront leur activité après la pause du déjeuner.

Pour débuter la séance de freinage, les moniteurs improvisent un carrousel. Par méconnaissance du programme ou pour prendre le temps que la piste ne sèche ? En tout cas, les stagiaires ont apprécié.

Tout d’abord, des exercices traditionnels qui nous rappellent à tous les épreuves rapides du permis :

– freinage de l’arrière, freinage de l’avant et enfin freinage de l’arrière et de l’avant,

– freinage de précision et freinage en rétrogradant,

– évitement à droite puis à gauche.

Par la suite, des exercices sont largement plus originaux. A présent, il ne s’agit plus de préparer ses gestes au freinage et à l’évitement, mais bien de réagir dans des situations proches de la réalité :

– Au freinage, nous suivons Eric et son GS qui freine régulièrement à plus ou moins à vive allure sur un aller-retour de piste. Charge aux stagiaires de réguler leur vitesse et de se positionner en quinconce à distance de sécurité. Interdiction pour les stagiaires de dépasser au freinage la roue arrière d’Eric. A défaut de réussir l’exercice, nous sommes au moins sensibilisés à la nécessité d’être toujours en éveil, de maîtriser notre vitesse et notre distance de sécurité tant latérale que longitudinale.

– A l’évitement, Eric ou Olivier sont debout face aux stagiaires élancés, ils leur indiquent au dernier moment le côté d’évitement. A titre personnel, j’avoue avoir parfois fait le choix du côté avant le signal. Très perturbant en effet d’avoir des piétons face à soi quelques mètres devant en ligne de mire.

La matinée se termine vers 12h30. Il est temps de partir déjeuner au King Burger ou ailleurs…

By Etienne K.

Puis place à la plume de notre grand gagnant du jour, Idris.

Pour ce premier CPM de l’année le RDV est donné à 8h45 à Gennevilliers, je suis arrivé un peu en retard et presque tout le monde était déjà arrivé. C’est vrai que d’habitude il y a toujours un petit café de bienvenue mais ce jour-là, COVID-19 oblige, tout le monde avait son petit thermos. 

J’avais déjà participé à plusieurs balades et ça faisait plaisir de revoir tout le monde, les discussions vont bon train toujours dans la bonne humeur.

Très rapidement les monos nous appellent, il faut commencer…après une petite présentation, c’est Pascal qui décide de nous faire un petit échauffement bien pratique avant de commencer. 

On forme ensuite 2 groupes, un qui débutera par le freinage et l’autre par la maniabilité. Le mien débutera par le freinage…ça tombe bien la pluie est annoncé pour 14h, ça m’évitera des freinages sur un sol trempé. 

On commence par des freinages simples puis on réduit petit à petit les distances de freinage. On apprend à d’abord à freiner avec l’arrière pour bien asseoir la moto puis avec l’avant et très rapidement les ABS commencent à cliquer…Petit a petit on pousse nos machines dans leurs retranchements. Chacun apprend à connaître sa moto et on prend de plus en plus la confiance. Chaque passage étant bien évidement suivi par un briefing de ce qui va et ce qui ne va pas. Après différents exercices et pour clore ce CPM, les monos décident d’intégrer le temps de réaction, il nous est proposé de simuler un freinage à la suite d’un motard nous précédent dans une circulation normale. C’est très instructif et cela rappelle la nécessité de garder la distance de sécurité. 

Je n’ai pas vu temps passé et très rapidement il est déjà midi. On décide d’aller manger au Burger King à proximité. Etonnamment on a eu des places assez rapidement et on a pu profiter d’un bon déjeuner. Un moment convivial où les nouveaux membres peuvent poser leurs questions aux moniteurs et apprendre à connaitre la Casim et ses membres. 

Bien rassasiés on repart pour le terrain d’entrainement. C’est à ce moment là que Pascal demande à tout le monde à qui appartient la MT07 bleu immatriculé dans le 34…je lève la main avec fierté. Il m’annonce tranquillement ensuite que c’est moi qui aurai le CR parce que je me suis garé dans le mauvais sens, j’ai bien évidement essayé de contester en disant que ça ne comptait pas, que c’était pendant la pause déjeuner, mais ça ne fonctionne pas. 

C’est donc l’aprèm qu’on attaque la maniabilité. Les monos installent 6 parcours différents et on se répartient dessus. Ça me rappelle des souvenirs du permis…à tours de rôle les casimirs s’engagent, il faut contrôler le point de patinage, le placement de la roue avant, le maintien de la vitesse et surtout…le regard. Grâce à l’accompagnement des monos et leurs conseils on a réussi très rapidement à faire les parcours.  

A la fin de la journée les monos nous appellent pour un débrief. J’avoue que n’ai pas vu le temps passé, en plus la journée s’est déroulée sans averses. Merci à tous les participants et surtout un grand merci aux encadrants pour leur patience et leur accompagnement.  

By Idris T

Dimanche 18 octobre 2020 Balade dans le Véxin

Pour cette première balade de la saison, nous partons sur les routes du Vexin.

• Le départ et l’arrivée se feront sur le parking du centre commercial de l’Oseraie à Osny (l’endroit d’où partait la balade d’ouverture de la saison) https://goo.gl/maps/nCqz5d3Pq9rE4rBi8
• Le RDV est à 9h le matin.
• Le parcours fait environ 225 km.
• La pause déjeuner se fera à Ferrières en Bray chez un fleuron de la gastronomie américaine. Il y a également un restaurant chinois et une station-service est présente pour ceux qui ont besoin de refaire le plein. Ceux qui le souhaitent pourront amener leur pique-nique.

Pour l’heure il y a 40 places en tout (encadrants inclus) afin de garantir des groupes de taille raisonnable avec le nombre d’encadrants disponibles. Les premiers inscrits sur le formulaire ET adhérents à l’association auront donc la priorité. Des invités pourront se joindre à nous selon les modalités rappelées plus bas si le quota n’est pas atteint. Si d’autres encadrants peuvent se libérer, nous augmenterons le nombre de places disponibles.

Il est possible pour un non-adhérent de participer à une balade à trois conditions : le quota d’inscrits et adhérents n’est pas atteint, nous en informer, et s’acquitter d’une participation de 5€ le jour de la balade (assurance de la CASIM).

Inscription obligatoire pour tous via le Formulaire d’inscription.
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfiqQz5UPOJpleZLxi-XgFoWNdA9bQO3sDKwOtNGcBbawZufA/viewform?usp=sf_link

Merci d’avance pour votre réponse et à dimanche !

Compte rendu: Journée de la rentrée saison 2020/2021

Vous trouverez ci dessous le compte rendu de la journée de la rentrée telle que la vécue (subit) un nouvel adhérent, Steve.

Merci à lui pour sa plume et s’être prêté au jeu du CR…

Pour cette journée de rentrée que j’attends depuis longtemps le réveil a été un peu dur, mais bon, c’est pour la bonne cause. 

Pour une fois je suis dans le bon timing et je devrais être à l’heure. 

Go direction Cergy et la MJC. Autobeurk et hop arrivée ä Cergy. Je connais pas le coin et le GPS est un peu bizarre. 

Je m’arrête à un feu, je vois un mec en Yam tracer 700, “V” de rigueur et comme je vois le mec assez bien couvert, m**de la météo annonçait beau temps pourtant… on verra. Prochain feu je vois de plus en plus de motos, c’est bon je dois être dans la bonne direction. 

Parking à la MJC, ouf je suis à l’heure. 

COVID oblige, les participants ont tous un masque, ce qui rassure sur le sérieux de l’organisation. 

Signature du cahier de présence et KDO de bienvenue, un cup + carte de membre remise avec le sourire. 

Cool !!! 

Vient le café offert et petits gâteaux toujours donner avec le sourire . 

Re cool !!! 

En tant que nouvel abonné c’est un peu difficile, je me sens perdu. Je sens que des personnes se connaissent depuis très longtemps. Et c’est toujours un peu compliqué de se fondre dans un collectif déjà existant. C’est humain. 

J’identifie un autre newbie, et ont tchatche 5 mn. Le mec est cool, j’aime ça. Un jeune permis comme moi, qui cherche à se perfectionner, comme moi, et qui cherche de l’aide, comme moi. En fait je me rends compte que le mec a la même démarche que moi et ça me rassure. Je suis au bon endroit. 

C’est l’heure de rentrer dans la salle. Ordi portable, powerpoint, vidéoprojecteur, micro, t-shirt jaune pour les moniteurs, au premier coup d’œil, je me rends compte que c’est organisé, structuré, que ça sera pas un truc à l’arrache. Ça me rassure encore. 

C’est la partie la plus casse-pied mais c’est difficile d’organiser ça autrement. Présentation de la CASIM, son histoire, ses objectifs, son organigramme, ses activités, ses partenaires + session questions-réponses. Franchement c’est complet. J’envoie un texto a ma femme en lui disant “je suis content, c’est tout ce que je recherchais. Elle me dit je suis trop content pour toi. 

Pause déjeuner, des groupes se forment et on se rend aux fast food à proximité (note pour plus tard : va falloir prévoir un repas, sinon…. Ben je vais devenir gros !!!). 

Vient l’après midi, on l’on passe en revue le contenu du CPM rouler en groupe. Là aussi on sent que c’est géré, structuré, et qu’ils veulent que tout se passe bien, en sécurité. 

Et la coup de théâtre, on annonce qu’il y a un candidat pour le CR !? Ha bon ?! Une personne demande qui n’a pas les clefs de sa moto. Confiant je regarde sur moi, et les secondes passent…Toujours pas de clefs. Et là on annonce qu’il s’agit d’une Kawasaki, heu comme ma moto quoi !! Et quelle est verte (bon en même temps une kawa verte…) et je vois le porte clef et je me dis zut !!! Steve c’est pour toi !!! 

C’est bon enfant je me lève et je vais chercher mes clefs comme un seigneur, non sans affirmer qu’un mec un BMW m’a perturbé dans mon rituel de descente de monture. Mais bon c’est marrant qd mm et je prends ça vraiment avec le sourire. 

Les groupes sont faits et on part enfin en balade. 

C’est bien, ça permet de s’aérer et de mettre en pratique ce que l’on a vu il y a quelques minutes. La ballade est cool, l’ouvreur en BMW rouge roule pépère. Côté fermeur en Triumph street triple RAS les informations passées en début de groupe lui parviennent, donc c’est cool. On a fait des tests pour le parking des motos et ça va, la leçon est bien retenue par les participants. J’avais déjà rouler dans le Vexin mais pas dans ce coin là. Le paysage est sympa et la balade dure a peu près une heure. On revient sur le lieu de notre déjeuner. Les groupes arrivent progressivement. Aux dernières nouvelles personnes n’a fait de plus grosse boulette que moi, donc le CR est pour moi.

L’heure tourne et la journée touche à sa fin. Il faut déjà penser au lundi et la reprise du boulot. Dommage les belles journées passent toujours trop vite. Aller !!! Je vais les voir bisous sur les casques et gaz vers la maison. 

Merci à tous pour cette journée, à l’organisation et aux encadrants et à tous les participants.

04/10/2020: CPM Freinage et maniabilité

Il est temps de rentrer dans le vif du sujet de commencer notre première journée de perfectionnement moto sur le thème du freinage et de la maniabilité.

Le programme des festivités:
– Café de bienvenu puis on se sépare en 2 groupes
– Matinée sur le freinage ou la maniabilité suivant le groupe
– Pause dej dans les excellents fast foods du secteur
– Après midi, on inverse les groupes
Fin de journée vers 17h00

Avant de venir, assurez vous du parfait état de vos consommables et de votre moto. Une verif complète s’impose.
Pensez aussi a arriver sur site avec au moins la moitié de votre plein d’essence, sinon, ca sera le CR.

La pluie n’est pas une excuse d’annulation de la journée.

En amont de cette journée, vous allez recevoir une invitation pour un cours en E-learning sur le thème du freinage avec un QCM de validation des connaissances, prenez le temps de le faire. Si vous avez des questions sur les infos du cours en ligne, les moniteurs seront là pour y répondre le jour même.

La situation sanitaire vous demande aussi de respecter les gestes barrières tout au long de la journée, pensez donc a ramener votre masque et votre fiole de gel hydroalcoolique.