Compte-Rendu de la journée de reprise des moniteurs et aide moniteurs

Septembre, c’est le mois des rentrées. Qui retourne au travail, qui reprend les cours, qui va inaugurer ses cahiers et ses crayons tous neufs… Même à la Casim 78, les moniteurs et aide-moniteurs ont révisé leurs gammes en ce dimanche mitigé de la mi-septembre.

p9180544

Des monos et aides-monos en pleine concentration

Jean-Philippe, Luc, Etienne, Aurélien, Alexandre, Gilles, Charles, Emmanuel, Hervé et moi-même nous sommes retrouvés sur la piste de l’aérodrome pour reprendre quelques parcours de maniabilité lente et rapide. L’après-midi une courte balade devait conclure la journée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

“Alors normalement c’est après 37m, avec une porte de cônes sur la gauche”

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jean-Philippe à l’organisation et au briefing

Bon, on va être francs, ça ne s’est pas passé tout à fait comme prévu.

img_20160918_102006-jpg-compress

0,0 bar, là c’est perf’ !

Une fois que nous avons fini d’installer trois parcours, on a commencé à se répartir sur les ateliers. Alors que j’étais sur le point de m’élancer, Hervé et Alexandre m’arrêtent tout de suite, mon pneu arrière étant complètement à plat. Du coup, pour nous ce n’était pas une révision de mania, mais de mécanique, puisqu’Alexandre a attrapé le premier kit de mèches disponibles, Hervé est parti quérir une pompe, de l’eau savonneuse, et à la demande générale, du café (Merci les gars !).

Deux crevaisons d'un coup

Deux crevaisons d’un coup, je veux ma médaille !

On trouve la crevaison, une mèche est promptement posée, on attaque à nouveau le gonflage et … *pfuiiii*. En fait, il y avait deux trous, à quelques cm d’écart ! Du coup bis répétita. Pendant ce temps, les autres ont pris le temps de s’exercer sur les différents ateliers et découvrir quelques-uns de Luc.. Jusqu’à ce que sur une manœuvre de mania, Jean-Philippe cale et se fait mal au pied en tombant. Du coup, on passe directement au CPM secourisme. Heureusement, il n’y aura pas de grosse blessure, mais pour la balade de l’après-midi, on repassera.

Du coup, il nous reste quelques scènes coupées à vous montrer et vous rassurer quand à l’état de la piste de l’aérodrome : on a été tondre les bas côtés !

Il faut dire que nous expérimentions une autre manière de faire des huit ou des parcours avec des cônes, cette fois ci en laissant de côté l’utilisation du frein arrière et de l’embrayage, et en n’utilisant que le frein arrière et la poignée de gaz, c’est à dire en jouant avec le ralenti du moteur.

Avec juste deux cônes et de la place, c’est facile en fait. Merci à Charles pour sa vidéo.