Compte rendu des CPM Mécanique et Expérience et Réglementation du 1er février

Pour ce second CPM de l’année, ce fut à Simon qu’échût la tâche de rédiger le compte-rendu des CPM de la journée du 1er février 2015. Sans plus attendre, découvrez ce qui s’est passé au cours de cette journée bien remplie regroupant deux ateliers, un dédié à la mécanique et un second sur l’expérience, le comportement et la réglementation.

IMG_1497

Comment s’y retrouver dans les différentes gammes de pneus ?

Comme annoncé un CPM Mécanique d’exception pour ce dimanche 01 février, je commencerai par un grand merci aux organisateurs, à Horizon Moto pour leur accueil dans leurs locaux ainsi qu’à la soixantaine de casimirs pour leur participation aux différents ateliers de la journée.

Certains par une température de 3° sont venus avec leurs chevaux de fer. Il faut vraiment en avoir envie, mais quand on aime on ne compte pas !

DSC03472

“Pompe à vélo ou fourche bien dure ?”

Nous sommes invités le matin par un café de bienvenue, au cours duquel Hervé nous présentera Amaury et Denis, qui seront les animateurs du CPM Mécanique. Amaury détient un palmarès qui rend compte de son expérience : arrivé 5e aux 24 heures du Mans, 4e aux 24 heures de Spa, victoire au circuit Carole en 1000cc, victoire au GP de Macao en 600cc et également participant au Tourist Trophy. Il s’est chargé de nous faire un exposé sur les caractéristiques techniques des huiles, des pneumatiques et des suspensions, expliquant et réalisant des démonstrations au moyen des motos appartenant aux casimirs.

Son compère Denis nous a fait un exposé pratique dans l’atelier au moyen d’une moto sur l’aire d’entretien. Il a abordé le contrôle du niveau d’huile, du circuit de frein, notamment l’usure des plaquettes, des disques, du niveau du liquide et de sa périodicité de remplacement. Il faut savoir que le liquide DOT (du sigle Department Of Transportation américain) et toutes ses variantes (3, 4, 5, 5.1) a une particularité, celle d’être sensible à l’humidité qui s’installe au fil du temps. L’une des caractéristiques importantes de ce liquide est son point d’ébullition, la chaleur produite par la dissipation de l’énergie cinétique lors du freinage peut atteindre jusqu’à 220°C au niveau des disques, des garnitures de frein et du liquide

IMG_1483

“Au mieux un gros nettoyage, au pire quelques consommables à changer”

Nous passons ensuite au contrôle de l’éclairage et des accessoires. L’optique doit être en bon état et rester propre en toutes circonstances, tout comme les indicateurs de direction, l’éclairage de plaque, les feux de position et de stop. Il convient de vérifier le bon déclenchement de ce dernier en actionnant le levier de frein ainsi que la pédale de frein. Nous abordons ensuite un point que les motards affectionnent, le graissage et le réglage de la tension de chaîne. Celle-ci ne doit pas être nettoyée au moyen lavage haute pression, son nettoyage peut être réalisé au moyen d’un spray de graisse puis essuyée au chiffon avant d’être à nouveau graissée. Denis a également effectué une démonstration pour régler la tension de chaîne.

IMG_1490

“Et là, ce disque est plutôt fatigué”

Est venue ensuite le contrôle des pneumatiques, leur état (ni déchirure ni hernie) et leur pression. Question de Pascal aux adhérents : “A quelle fréquence contrôlez-vous la pression de vos pneumatiques ?” Les réponses furent surprenantes : “une fois par mois“, “Jamais, depuis 7 mois, la moto est neuve“, “Je ne sais pas la faire“. Pascal rappelle que celle-ci doit se faire au moins une fois tous les 15 jours, ce à quoi Denis précise qu’avec la force centrifuge, le pneu perd également un peu d’air et que la présence du bouchon de valve et le bon état de sont joint sont importants. Au final, Pascal rappelle que toutes les motos disposent d’un manuel, lequel précise la périodicité de l’entretien, la pression conseillée des pneus … et nous invite fortement à le (re)lire !

Pour conclure cette matinée, l’enseignement principal est le suivant : Bien entretenir son deux-roues contribue à garantir votre sécurité.

Pour que dure le plaisir, l’heureux possesseur d’une moto lui doit quelques attentions. Un bref entretien lui permet d’éviter les galères telles que les pannes ou les gamelles.

Aprèes une matinée bien remplie, nous déjeunons au restaurant chinois le plus proche, le temps de se reposer les méninges et se retrouver. Départ vers 13:30 pour de nouvelles aventures ; serviable, je prends la tête pour emmener les casimirs à la salle LCR pour le CPM, ce qui me vaudra de prendre le CR pour avoir fait deux tours de piste, cétait pour la digestion ! Merci au GPS ainsi qu’à mon ami le secrétaire, satisfaction tout de même, tout le monde est arrivé à bon port… « motard, je positive ».

L’après midi est consacrée au CPM expérience et comportement, tous en salle, le rétroprojecteur nous attend !

La présentation est faite par Eric, lequel aborde en premier le code de la route et la signalisation verticale. Un jeu de questions-réponses s’instaure avec l’ensemble des adhérents, il n’y a jamais de questions idiotes (« Combien ça coûte un panneau ? »), et s’il advenait que les moniteurs sèchent, la réponse se trouve sur Internet !

vlcsnap-2015-02-23-23h24m10s235

“Un panneau pour dire qu’on peut faire un tout droit dedans”

Pascal aborde ensuite l’alcool et ses effets et utilise un simulateur d’alcoolémie pour calculer la journée fortement alcoolisée d’une adhérente. Avec un taux d’alcoolémie de 2,86g, elle devra attendre le lendemain soir pour reprendre la moto et se retrouver sous le maximum légal autorisé. En moyenne l’alcoolémie baisse de 0,10g à 0,15g d’alcool par litre de sang par heure, faites le calcul !

108074

La soirée va être bien arrosée…

Pascal nous parle de l’expérimentation de la circulation inter-files qui devrait commencer cet automne. Sujet d’actualité pour les motards, certains se réjouissent et Pascal précise que cette pratique sera légalisée, des comptages ainsi que le comportement des deux roues seront analysés sur les axes servant à l’expérimentation. C’est l’occasion de faire un rappel sur la manière de circuler propre aux grandes agglomérations.

Yohann nous parle quand à lui de la réglementation et des sanctions encourues en cas d’infractions : non respect du code de la route, alcoolémie, usages de stupéfiants et des conséquences qui peuvent en résulter. Il nous fait part de son vécu par un fait divers, une personne traverse la chaussé hors passage piéton caché par un poids lourd, un motard renverse la personne, celui-ci ayant un taux d’alcoolémie supérieur à 0,25 mg, il sera rendu responsable de l’accident corporel.

Nous arrivons en fin d’après – midi, Damien et Arnault, les casimirs chasseurs d’images nous ont préparé une dizaine de vidéos en circulation pour nous illustrer les dangers potentiels de la route.

Damien_Arnauld_CPM2 Damien_Arnauld_CPM1

Pour conclure et à retenir : Bien Rouler : Observation, Anticipation, Prudence.

En complément je vous conseille de jeter un œil au livre “Le Manuel de conduite à l’usage du Motocycliste Débutant” (Bar2, Fane, Denis Couvent inspiré des bandes dessinées du Joe Bar Team)

La Casim adresse une nouvelle fois ses remerciements à l’équipe d’Horizon Moto pour leur accueil, l’ensemble des adhérents présents pour leur participation active tout au long de ce dernier CPM hivernal et à Simon pour son CR.

Le prochain rendez-vous se fera à nouveau en extérieur pour une remise en jambes de maniabilité et de freinage le 1er mars 2015

Photos de Charly, Patrick, Damien