Compte Rendu du Dimanche 19 octobre : CPM Conduite en groupe + balade

C’est au petit matin dans le voile bleuté de la nuit à 06h00 que nous nous sommes réveillés, les 2 dernières recrues en date de la CASIM 78 pour ce premier et grand rendez-vous Conduite en groupe assortie d’une balade dans le Vexin.

Petit déjeuné avalé, itinéraire décidé, c’est via le forum de la CASIM que nous et 4 autres motards avons conclus d’un rendez-vous au Leclerc du bois d’Arcy. Ainsi, les deux derniers poussins de la CASIM prirent la route au guidon de leur CBF600N et V-strom 650 et purent profiter d’un lever de soleil N-douzien sur la National 12. La route fût rapide tant nous avions hâte de croiser les premiers casimirs, comment cela allait se passer ? Les moniteurs seront-ils sympa? Ou sans pitié!? Autant de questions qui nous passaient par la tête.

8h05 Nous arrivons au dit rendez-vous. Nous sommes accueillis par 2 casimirs qui avaient répondu présent à l’appel via le forum. Après un petit échange fort sympathique, c’est finalement à 5 que nous avons pris la route direction Cormeilles-en-Vexin! Nous roulions en quinconce naturellement sans même nous en rendre compte que nous étions déjà en train de faire l’un des exercices du jour.

09h00 Nous arrivons sur l’aérodrome de Cormeilles-en-Vexin, et quelle surprise ce fût de voir autant de motos garées parfaitement droites les unes à côté des autres, des BMW, des Honda, des Kawasaki, des Ducati, et bien d’autres formant un arc en ciel de toutes les couleurs. Mais surtout notre première pensée fût… “Mais d’où sortent toutes ces V-strom?! On n’en voit jamais d’habitude!” Nous faisons rapidement la connaissance de nos ainés qui nous ont accueillis chaudement! On nous a même offert le café!

09h30 Trêve de bavardage les choses sérieuses allaient commencer. C’est à grand coup de klaxon que nous sommes appelés à nous rassembler, l’on nous sépare en 3 groupes afin de nous expliquer l’emploi du temps de la journée, et de commencer un cours théorique très instructif sur la conduite en groupe, qui s’est avéré bien plus intéressant que ce que nous imaginions… Nous qui pensions déjà tout savoir sur le roulage en groupe apprenions maintenant à rouler en D…

Une technique qui nous était tout à fait inconnue.

On a pu voir la différence entre des motos se suivant en ligne et des motos roulant en quinconce

14101909201317360912626820

 

14101909201517360912626821

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la différence est frappante! Les autres usagers de la route nous voient tellement mieux en quinconce. Ce fût un échange des plus instructifs entre les stagiaires de la Casim et les moniteurs très professionnels.

14101909202117360912626823

 

10h30 Début de l’exercice du roulage D sur route réelle! Un boucan incroyable vient réveiller ce paisible aérodrome, cet arc en ciel de couleur qui dormait paisiblement se met à rugir comme l’orage! Au rythme des moteurs prêt à déchainer leur puissance, c’est en 4 groupes de 14 que nous avons pris la route dans le Vexin afin de mettre en pratique la théorie vue ce matin. Mais… les petits jeunes allaient rapidement comprendre qu’un plan diabolique était déjà en train de se dérouler… Car c’est sans nous prévenir que les moniteurs nous ont tendu un piège…

En effet, en roulant en D au moment de poster un motard à une intersection afin de marquer celle-ci… le serre-file (fermeur) se fait attendre… longtemps… loooongtemps… tout cela pour voir si les élèves avaient bien suivis le cours.

Et bien sûr les premières erreurs arrivent, notamment l’un des derniers poussins qui a pris l’initiative de partir sans attendre son serre-file… “Y’a plus personne derrière moi? Bon bah j’y vais… attendez moi les copains!” grave erreur! Qui valut au groupe de se séparer complétement. Heureusement nous nous sommes retrouvés. Et c’est pourquoi vous êtes actuellement en train de lire ceci.

12h00 C’est l’heure d’apaiser les estomacs criant famine. Nous nous sommes retrouvés sur le parking d’un Flunch où nous nous sommes séparés en plusieurs petits groupes, chacun ayant ses préférences en matière de restaurant.

13h30 Une fois les casimirs rassasiés et des clefs de contact retrouvées. C’est sur ce même parking que nous sommes briefés sur la balade qui suit, 100km dans le Vexin. Les encadrants se sont divisés en 4 groupes de difficulté variée… il y avait:

  • le groupe pépère
  • le groupe pépère mais un peu moins
  • le groupe pas trop pépère
  • le groupe pas trop trop pépère mais… quand même un peu pépère

14101909200917360912626817Enfin tous les groupes se valaient, et c’est ainsi que nous avons pris la route. Moi et mon groupe étions guidés par Baptiste et son GS 1200 à travers les petits villages et les magnifiques routes du Vexin. Le rythme est agréable, ni trop lent ni trop rapide, nous nous sentions bien et en sécurité derrière Baptiste, jusqu’à ce qu’un malheureux embrayage décide de rendre l’âme ce jour-là… Nous avons quand même poursuivis la balade et après un enchainement de virages des plus excitants nous nous sommes arrêtés sur la route des crêtes, au-dessus de la Roche-Guyon pour reposer les poignets et échanger quelques conseils. Tout le groupe suivait bien, la quinconce était respectée et brisée lorsqu’il le fallait, les informations circulaient bien dans le cortège.

Nous avions une vue sublime sur la vallée de la Seine en contre-bas

1410190920261736091262682514101909202417360912626824

 

 

 

 

 

 

 

 

17h00 Nous sommes de retour sur l’aérodrome de Cormeilles-en-Vexin pour un débriefing de la journée, tout le monde était très satisfait de cette journée, et les moniteurs en ont conclus certains point à revoir notamment, insister sur le fait de montrer clairement qui est le fermeur, à quoi il ressemble et qu’elle est sa moto. Ainsi que la conduite à tenir en cas de pépin. Élèves comme moniteurs ont progressé ce jour-là. Et comme le veut la coutume de la CASIM 78, le temps fût magnifique toute la journée et pile au moment de se quitter… le temps commença à changer, les petites gouttes annonçant un retour rafraichissant…

 

CR présenté par Mikaslash

Photos prises et éditées par mickaHELL