Compte rendu: Journée de la rentrée saison 2020/2021

Vous trouverez ci dessous le compte rendu de la journée de la rentrée telle que la vécue (subit) un nouvel adhérent, Steve.

Merci à lui pour sa plume et s’être prêté au jeu du CR…

Pour cette journée de rentrée que j’attends depuis longtemps le réveil a été un peu dur, mais bon, c’est pour la bonne cause. 

Pour une fois je suis dans le bon timing et je devrais être à l’heure. 

Go direction Cergy et la MJC. Autobeurk et hop arrivée ä Cergy. Je connais pas le coin et le GPS est un peu bizarre. 

Je m’arrête à un feu, je vois un mec en Yam tracer 700, “V” de rigueur et comme je vois le mec assez bien couvert, m**de la météo annonçait beau temps pourtant… on verra. Prochain feu je vois de plus en plus de motos, c’est bon je dois être dans la bonne direction. 

Parking à la MJC, ouf je suis à l’heure. 

COVID oblige, les participants ont tous un masque, ce qui rassure sur le sérieux de l’organisation. 

Signature du cahier de présence et KDO de bienvenue, un cup + carte de membre remise avec le sourire. 

Cool !!! 

Vient le café offert et petits gâteaux toujours donner avec le sourire . 

Re cool !!! 

En tant que nouvel abonné c’est un peu difficile, je me sens perdu. Je sens que des personnes se connaissent depuis très longtemps. Et c’est toujours un peu compliqué de se fondre dans un collectif déjà existant. C’est humain. 

J’identifie un autre newbie, et ont tchatche 5 mn. Le mec est cool, j’aime ça. Un jeune permis comme moi, qui cherche à se perfectionner, comme moi, et qui cherche de l’aide, comme moi. En fait je me rends compte que le mec a la même démarche que moi et ça me rassure. Je suis au bon endroit. 

C’est l’heure de rentrer dans la salle. Ordi portable, powerpoint, vidéoprojecteur, micro, t-shirt jaune pour les moniteurs, au premier coup d’œil, je me rends compte que c’est organisé, structuré, que ça sera pas un truc à l’arrache. Ça me rassure encore. 

C’est la partie la plus casse-pied mais c’est difficile d’organiser ça autrement. Présentation de la CASIM, son histoire, ses objectifs, son organigramme, ses activités, ses partenaires + session questions-réponses. Franchement c’est complet. J’envoie un texto a ma femme en lui disant “je suis content, c’est tout ce que je recherchais. Elle me dit je suis trop content pour toi. 

Pause déjeuner, des groupes se forment et on se rend aux fast food à proximité (note pour plus tard : va falloir prévoir un repas, sinon…. Ben je vais devenir gros !!!). 

Vient l’après midi, on l’on passe en revue le contenu du CPM rouler en groupe. Là aussi on sent que c’est géré, structuré, et qu’ils veulent que tout se passe bien, en sécurité. 

Et la coup de théâtre, on annonce qu’il y a un candidat pour le CR !? Ha bon ?! Une personne demande qui n’a pas les clefs de sa moto. Confiant je regarde sur moi, et les secondes passent…Toujours pas de clefs. Et là on annonce qu’il s’agit d’une Kawasaki, heu comme ma moto quoi !! Et quelle est verte (bon en même temps une kawa verte…) et je vois le porte clef et je me dis zut !!! Steve c’est pour toi !!! 

C’est bon enfant je me lève et je vais chercher mes clefs comme un seigneur, non sans affirmer qu’un mec un BMW m’a perturbé dans mon rituel de descente de monture. Mais bon c’est marrant qd mm et je prends ça vraiment avec le sourire. 

Les groupes sont faits et on part enfin en balade. 

C’est bien, ça permet de s’aérer et de mettre en pratique ce que l’on a vu il y a quelques minutes. La ballade est cool, l’ouvreur en BMW rouge roule pépère. Côté fermeur en Triumph street triple RAS les informations passées en début de groupe lui parviennent, donc c’est cool. On a fait des tests pour le parking des motos et ça va, la leçon est bien retenue par les participants. J’avais déjà rouler dans le Vexin mais pas dans ce coin là. Le paysage est sympa et la balade dure a peu près une heure. On revient sur le lieu de notre déjeuner. Les groupes arrivent progressivement. Aux dernières nouvelles personnes n’a fait de plus grosse boulette que moi, donc le CR est pour moi.

L’heure tourne et la journée touche à sa fin. Il faut déjà penser au lundi et la reprise du boulot. Dommage les belles journées passent toujours trop vite. Aller !!! Je vais les voir bisous sur les casques et gaz vers la maison. 

Merci à tous pour cette journée, à l’organisation et aux encadrants et à tous les participants.