Compte rendu: Balade à Epernon pour la journée “Sortez vos motos” du 28 juin 2020

Ci dessous le compte rendu de la balade vers Epernon pour participer à la journée “Sortez vos motos” 2020:

C’est l’histoire d’une moto dont le cavalier ne savait pas lire correctement les horaires de départ et qui, à 9h35 a la chance de rencontrer un groupe de motards qui rencontre des soucis avec leur GPS.

Nous finissons donc par partir de Chambourcy pour une balade de 100km en direction d’Epernon en suivant Hervé.

Depuis le début de l’année, le rythme a progressé et est maintenant plus soutenu, sans être extravagant.

Nous profitons des beaux paysages du Sud des Yvelines et réalisons une petite pause bio au Relais de Neuville où quelques rappels sur le déplacement en groupe sont prodigués.Une autre consigne sera à nouveau rappelée lors d’une mauvaise direction nécessitant un demi-tour : chacun son tour.

A un moment, je reconnais la route et souhaite que nous prenions à gauche, ce qui se réalise. Mon excitation monte ensuite pendant quelques minutes puis nous passons prêt d’une maison que je pointe pour Arnaud, qui joue le rôle de fermeur. Puis je joins mes 2 mains en un triangle au dessus de  ma tête. C’était la maison dans laquelle j’avais vécu durant mes années lycée dans le village dont le nom à l’entrée s’écrit Mittainville et à la sortie Mitainville (avec un seul T), peut être car nous arrivons en Eure et Loire. 

Après un détour par Maintenon, où j’ai passé mon permis voiture il y a … de nombreuses années, je redécouvre des routes sur lesquelles je me suis souvent entraîné, et nous finissons par arriver à Epernon où nous garons nos motos selon les prescriptions usuelles.

De nombreux stands sont présents, mais moins que l’an dernier parait-il. Il y a un orchestre, une buvette, un stand permettant de tester la courbe de puissance de nos motos, un de l’Association des Motards en Colère, d’une moto école, de vêtements et breloques pour motards, celui de Sébastien qui nous réalisera des démonstrations de virtuosité sur sa moto, mais surtout celui de la Casim, à l’entrée, où est organisé un parcours un tantinet plus compliqué que le plateau lent, circuit mettant à mal même les plus aguerris (à l’exception de notre président qui prenait un malin plaisir à réaliser régulièrement la démonstration), parcours permettant de gagner pour celle et celui ayant réalisé le parcours à la fois avec le moins d’erreur et le plus rapidement un stage sur circuit.

En milieu d’après-midi, il est temps de rentrer.Après une pause méritée au Chateau d’Anet, nous avons repris la route et nous sommes finalement parvenus à Orgeval où nous nous sommes séparés pour nous donner RDV le week end prochain au CPM freinage sur le plateau du centre d’examen de Genevilliers.

Merci à tous les participants et encadrants de cette balade, merci à l’Association “La bande de peur” de nous avoir invité une année de plus à cette journée et bravo à notre responsable du CR pour sa plume.