Compte-Rendu de la balade du 4 juillet jusqu’au Tréport

Nous sommes déjà à la fin de la saison et nous n’avons pas pu organiser une seule balade de l’année, du fait de la situation sanitaire. Notre seul fait d’armes a été de pouvoir organiser un week-end touristique. Mais pour les tours de moto dans les environs, rien, nada, nicht, que dalle.

C’est donc chose réparée avec un des plus longs tracés, de ceux que nous proposons pour les fins d’années, une fois que tout le monde est aguerri. Pour sûr, il y a du kilomètre à engloutir sur cette journée : 380 au total, au départ d’Osny avec un retour prévu à L’Isle-Adam.

La météo n’est pas la plus engageante pour un début de mois de juillet, nous savons que nous aurons de la pluie au cours de la journée, mais aucune idée de savoir si ça sera du permanent ou quelques averses bien localisées. Tout du moins c’est sec quand nous nous retrouvons à Osny et comme nous le répéterons à l’envie

briefing Casim 78 avant un début de balade
“Tout kilomètre sur le sec est un kilomètre de gagné”

Initialement, nous avions prévu quatre groupe pour un peu moins de vingt-cinq participants, une bonne solution pour former des groupes de petite taille et garder la balade agréable autant pour les adhérents que les encadrants. Cependant vu que nous avons rencontré quelques désistements de dernière minute, plus quelques-uns qui ont du oublier leur kway sur la route et on préféré faire demi-tour, nous avons choisi de former trois groupes selon la répartition classique des tranquille-modérés-dynamiques.

9h30, les premiers groupes s’élancent et atteignent Lyons La Forêt. pour une première (plutôt longue) pause. En effet, la ville met les petits plats dans les grands pour les motos et leurs pilotes en aménageant une zone dédiée à quelques minutes de marche du centre, avec consigne des casques pour éviter de tout emporter avec soi. Plutôt malin.

Pause à Lyons La Forêt

Le temps de la pause café, et nous voilà repartis vers le Tréport. Nous essuyons notre premier “grain” de pluie, une zone de pluie intense, mais très localisée, 5 minutes pour être trempés et quelques kilomètres de plus pour retrouver du bitume sec. Dans le groupe modéré, quelques différences de GPS nous font prendre quelques kilomètres supplémentaires. Il n’est pas loin de 14h quand nous parvenons à Criel-sur-Mer, où, merci l’heure d’arrivée tardive, des tables pour les restaurants de la ville se sont libérés. Et tous les groupes se retrouvent au même endroit.

Le temps d’un repas et d’une photo de groupe d’un plein d’essence pour les motos les plus assoiffées, nous reprenons la route vers la Forêt d’Eu. Le temps est plus menaçant, et nous nous mettons à jouer à cache-cache avec le nuage. Finalement, c’est aux abords d’Aumale que celui-ci nous cueille. Nous poursuivons malgré tout et atteignons le second point de chute à Gerberoy. Cependant, il n’y a plus grand monde et il est déjà 18h. Les GPS indiquent une heure d’arrivée à l’Isle-Adam au delà de 20h. Aussi, nous convenons d’annuler tout le reste de l’itinéraire et rentrer directement à Osny. Les autres groupes feront également des adaptations d’itinéraires pour écourter une balade déjà bien longue et gérer la fatigue de tout le monde. Seul le groupe dynamique est allé jusqu’au bout en coupant un peu. Mais bon, l’objectif était atteint, aller voir la mer, et ne pas revenir trop trempé non plus.

Nous remercions les participants à cette balade et vous souhaitons de bonnes vacances. Merci à Arnauld, Bertrand et Vincent pour les photos.