Compte Rendu: Weekend InterCasim 2013 sur la piste de M. J.

En fin d’un vendredi après-midi, nous partîmes avec quelques Casimirs en direction du lieu de la journée circuit d’Angers, organisé par la Casim44. Nous commençâmes par traverser les biens connues routes de Chevreuse par un temps clément et très rapidement nous rejoignîmes, à travers quelques petites routes sinueuses, la ville de Chartres afin d’abreuver nos chevaux. Une fois rassasié, nous enfourchâmes nos bêtes à la conquête des magnifiques routes perchoises qui nous fîmes atterrir dans le pittoresque village de Montmirail où nous nous délectâmes d’un met composé de sandwich, saucisson au pied des rempart du château. Nous finîmes le reste du trajet sur l’autoroute qui nous menâmes à notre auberge où nous nous délassâmes le temps d’une nuit bien mérité.

MontMirail

Le chant du coq n’ayant pas encore hurlé dans la maisonné, tout les casimirs (pilote de circuit) se levèrent très tôt et rejoignirent le lieu de rendez-vous pour un contrôle technique très approfondi de leur cheval par une équipe de maréchal ferrant bien organisée ! A leur accoutumé, les organisateurs rappelèrent les quelques règles afférant au site ainsi que les différents ateliers prévus pour la matinée. L’ensemble des stagiaire sont réparti en 4 groupes homogènes, encadrés par un total de 19 moniteurs venus de toute la France. Les ateliers proposés étaient:

  • Distance de sécurité et freinage d’urgence
  • Exercice de freinage seul
  • Trajectoire piste sur le 1er demi-circuit
  • Trajectoire piste sur le 2ème demi-circuit

Lors de ceux-ci, nos braves moniteurs eurent tout loisirs de dispenser des conseils personnalisés aux stagiaires (2/3 par moniteur) afin de les aider à progresser dans le temps relativement court imparti de l’exercice.

Circuit-Atelier

Le temps ne fût pas de nôtre côté, alternant successivement phase de soleil, phase de pluie fine et phase de pluie relativement forte, mais aucun découragement ne se fît sentir: la pluie c’est dans la tête. Lors d’une pause pique-nique très courte, nous avalâmes nos quelques sandwichs et autres petites douceur ramener pour l’occasion avant de rejoindre une nouvelle fois les paddocks afin d’y recevoir de nouvelles consignes de nos organisateurs quant au déroulement des sessions de roulage de l’après-midi:
  • 4 sessions de roulage
  • 3 groupes de niveaux
  • Dépassement intérieur interdit pour les niveaux débutant et intermédiaire
  • Chaque stagiaire deviendra Commissaire lors d’une session entière
Le circuit est relativement en bon état mais ne possède pas de dégagement “type FFM”, la prudence est donc de mise surtout que certains animaux viennent parfois dire bonjour (bambi et autre Roget Rabbit). Hormis les quelques enchaînements de virage technique, celui-ci est globalement un circuit à rythme plutôt rapide, une ligne droite d’1km y participant. De ce fait, il mit nos mécaniques, notre concentration et nos physiques à rude épreuve. Toutes les sessions se déroulèrent sans incident majeur, encadré à chaque fois par plusieurs moniteurs, où chacun des participants fut comblé. 18h15 sonna le glas de fin, les Casimirs ayant opté pour la balade nous rejoignîmes pour boire le verre de l’amitié, le temps d’un debriefing entre copains des exploits de chacun.

Circuit-Paddock
Vint le soir et son rituel dîner de grillades, sa soupe angevine en guise d’apéritif, tout les casimirs rassemblés autour d’une grande tablé. Les esprits de détendirent, les estomacs se remplirent, les discussions s’établirent. Nous apprîmes, d’un Casimir local, qu’une ancienne distillerie proche du site (en parti disponible à la visite) produisait la totalité du Cointreau vendu dans le monde, avec une renommée internationale. Une des fiertés angevine. Certains casimirs-campeurs n’eu que quelque dizaines de mètres à parcourir pour s’emmitoufler dans leur duvet, d’autre quelques kilomètres afin de se glisser dans leurs lit d’hôtel.
Le lendemain fût difficile, la fatigue se fit ressentir, mais après une collation du midi, il est temps pour tout les Casimirs IDF de partir pour leur lointaine contré parisienne. Ils partîmes le vendredi à 4, ils y revinrent le dimanche à 7.
Un grand merci à l’équipe organisatrice, aux moniteurs présent assurant l’évolution des participants et bien entendu à tous les Casimirs pour leur joie et bonne humeur. A la prochaine fois, pourvu que ce soit le plus tôt possible!
Merci également à Rémi pour la rédaction de ce superbe CR.