En dehors de la Casim : Compte-rendu de la formation PSC1 du 15 mars 2015

Aujourd’hui, au programme en dehors des activités habituelles de la Casim avait lieu une session de formation aux premiers secours dont Baptiste, moniteur, nous raconte le déroulé de la journée.

Ce fut par une matinée bien frisquette qu’une dizaine de casimirs, dont votre serviteur, se sont rendus à une nouvelle formation de Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) assurée par une formatrice de l’Union Départementale des Sapeurs Pompiers du Val d’Oise (UDSP95).

Pour rappel, après s’être assuré que l’ensemble des encadrants de la CASIM 78 soit formé aux gestes de premiers secours, le Conseil d’Administration a décidé depuis l’année dernière de proposer cette formation initiatique et diplômante d’une journée, prodiguée par des personnes Diplômés d’Etat.

Le matin fut essentiellement consacré aux modules théoriques. Les adhérents présents avaient pour certains déjà suivi les formats précédents (BNS, AFPS, PSC1 d’il y a quelques années). Tous ont pu constater les évolution du contenu au fil des années, voulu plus simple pour une meilleure assimilation par tout citoyen suivant la formation.

L’après-midi fut l’occasion pour les apprentis sauveteurs de mettre en pratique les gestes transmis par la formatrice. Bien qu’il s’agisse d’exercices, les mises en situation voulues réalistes ont mis en évidence le stress produit, induisant des actions parfois hésitantes ou un peu décousues. C’est bien normal, et ce n’est qu’à force de répétition qu’il est possible de se forger un “savoir-faire” en gestes de premiers secours.

Tout au long de la journée, les thèmes suivants ont été abordés : malaise, perte de connaissance, arrêt cardio-respiratoire, plaie, hémorragie, brûlure, ainsi que les spécificités de l’enfant et du nourrisson.

CASIM - PSC1 du 15/03/2015 CASIM - PSC1 du 15/03/2015

 

 

Votre serviteur ne peut qu’inciter toute personne à suivre cette formation d’une journée, ainsi qu’à la renouveler, par exemple tous les deux ans. Ceci est le seul moyen efficace afin d’acquérir les automatismes nécessaires, pour au final favoriser le sang froid et réaliser des gestes utiles. Toujours dans l’optique d’avoir à intervenir en situation réelle demain, dans un mois, un an, 20 ans …
CASIM - PSC1 du 15/03/2015

Prochaine activité de la Casim : balade dans la Beause le 22 mars prochain.