CR CPM Initiation conduite en chemin du 31 mai 2020

Voici le CR de notre premier CPM initiation à la conduite en chemin qui a eu lieu le dimanche 31 mai 2020 :

Je pourrais juste dire : c’était bien !….

Mais ce n’était pas juste ça …. C’était le 1er CPM après des semaines de confinement. Besoin d’air pour tout le monde ! Alors un CPM Offroad ne pouvait pas mieux tomber.

Je désespérais de pouvoir un jour faire ce type de CPM.  Enfin, il a été annoncé, place limitées, sous réserve d’une bonne météo…. Des doutes jusqu’au dernier jour !!

 Je n’ai pas osé en parler à mon Arica Twin, enfermée dans son garage, de peur de la décevoir en cas d’annulation …

Depuis quelques semaines elle n’avait droit qu’à quelques sorties très courtes….. Ce n’était plus une vie pour elle ….. La déprime ….

Motard à tendance urbaine & bitume, je n’avais jamais offert à ma moto ce pourquoi elle avait été conçue : le Offroad, les grands espaces, la terre, les cailloux , le sable …. Bref j’en avais un peu honte et je pense qu’elle en était frustrée. Voir qu’elle m’en voulait un peu de ne lui offrir que du bitume…

Bien sûr,  une ou 2 fois j’avais tenté le chemin en sous-bois ou au bord d’un champ …. Mais de manière ridicule …. Tendu comme un arc ou un string pour ceux qui préfèrent, me demandant au bout de 50 mètres ce que je faisais là, paralysé par la peur de tomber….  J’ai alors pris conscience qu’il ne suffit pas d’avoir un trail pour faire du Offroad … Bref j’avais tout à apprendre ! Regarder les vidéos de Lolo Cochet n’est pas suffisant !

C’est le jour J,  météo parfaite….. Je suis arrivé le dernier mais pas assez en retard pour avoir le CR….

Café perso sur le point de rdv, puis départ pour le lieu d’entrainement …. Dans la nature, le silence enfin …. Et bien NON ! Nos amis les gitans sont arrivés faire leur journée culturelle avec des motos, mini moto et quads aux bruits de tronçonneuse !! Avec une libre interprétation de la tenue de sécurité…

Bon on a fait avec,  et cela s’est bien passé, mis à par le bruit…

On démarre les exercices,  tranquille … Équilibre de la moto,  puis nouveaux exercices plus spécifiques au Offroad. Et là ! Première chute d’une stagiaire avec direction les urgences….. Tiens, on va faire un peu attention ….. Malgré cela je fais aussi une chute,  mais saute sans chercher à retenir la bête. Pas de bobo , pas de rayure…. Tout va bien.

 Moins d’adhérence hors du bitume…. Autres réflexes à acquérir…..

Puis le Offroad commence, premier exercice de descente avec maîtrise de la vitesse… Seules les motos étaient excitées, les pilotes moins…. Mais bon, on va regarder la démonstration d’Arnauld et ça va le faire….. Et bien non ! Chute d’Arnauld !!! Un petit froid s’installe ….

Qui veut commencer ???? Petit silence…. Un volontaire est désigné d’office !

Vient « enfin » mon tour …. Mon Arica Twin jubile ! Enfin une pente respectable ! Moi moins…… mais bon, je suis venu pour cela et s’il y a bien quelque chose qui est sûr, c’est que j’ai une confiance absolue en la CASIM 78 et en leur bienveillance. Je sais que les exercices sont cohérents avec notre niveau.  Donc j’y vais, un peu tendu, mais ça passe !

Petite boucle sur le sable pour conclure la matinée afin de bien finir l’aspect équilibre avec la moto.

En fait,  le Offroad, c’est un peu comme un couple. Personne ne dirige l’autre. Le pilote doit accepter que sa moto n’aille pas exactement où il veut. Il doit aussi lui faire confiance. Elle est conçue pour cela … Il doit juste l’aider à garder son équilibre en la laissant faire…. Bref lâcher prise ! Une belle leçon de vie ça !

Pause déjeuner chez Yohan et sa petite famille. Merci beaucoup à eux . C’était très gentil de nous recevoir.

Départ pour la balade en 2 groupes. Le luxe, 3 stagiaires et 3 moniteurs dans mon groupe !

Alors là,  c’est une vraie découverte en ce qui me concerne. En plus de la beauté de la nature, le lâcher prise avec la moto se met tout doucement en place. Plus je lui donne de liberté plus je me sens bien et détendu …. Je comprends enfin qu’effectivement une Arica Twin te donnera plus de plaisir en Offroad qu’à monter sur un trottoir…  Qu’elle est faite pour ça en fait !

Au risque de paraitre naïf, cette journée a été pour moi une belle révélation et sûrement ma plus belle journée avec la CASIM 78. Elle restera dans mes souvenirs de motard comme une porte qui s’est ouverte vers autre chose. Une première fois ne s’oublie jamais …..

Merci à la CASIM 78 pour ce moment, merci pour votre bienveillance.

En espérant voir apparaitre des balades Offroads dans les calendriers … Autant que celles sur routes ……

Bon, je suis arrivé un peu en retard, je suis tombé. Mais cela n’est pas la raison du CR.

J’ai franchi une ligne blanche sur la route…. Il y a des règles de sécurité. Ne pas oublier qu’elles sont là pour nous protéger.

Merci à tous !

Frederic

Merci Frédéric pour cette belle publicité pour l’Africa Twin 🙂 et cet excellent CR.
Merci à tous les participants d’avoir franchis leur barrières psychologiques pour venir à ce CPM.
Nos deux cascadeurs-deuses souffrent encore mais devraient se rétablir.

Impact COVD 19: Annulation de nos activités pour le mois de Mars

Impact COVD 19: Annulation de nos activités pour le mois de Mars

Suite à l’intervention du Chef de l’Etat hier soir sur la situation sanitaire et les nouvelles mesures de confinement, le Conseil d’Administration de la CASIM 78 a valider la décision suivante:


Nous annulons les CPM et balades prévu sur l’ensemble du mois de mars 2020 afin de ne pas prendre le risque de regroupement de personnes non indispensable.

Nous sommes les premiers déçu de devoir annuler ces journées dont la prochaine est dimanche et pour laquelle tout le travail était déjà fait par la Commission Loisir. Mais c’est aussi de notre responsabilité commune de limiter au maximum la propagation de ce virus.

On a bien conscience de la déception que peut engendrer cette décision (surtout qu’on arrive sur les beaux jours) mais ils nous semblent aussi important pour vous, mais aussi pour vos proches, d’être prudent et de limiter toutes contaminations.

Le Conseil d’Administration de la CASIM 78 se réunira le 24 mars (avec des outils de visioconférence) afin de décider de l’impact de cette crise sanitaire sur nos activités d’avril au vu de l’évolution de la situation.

Compte Rendu: Journée en entreprise, SAFRAN à Velizy

Le département SSE (Santé, Sécurité, Environnement) de la société SAFRAN à Vélizy, lors de leur journée ”Sécurité routière” le 26/11, a souhaité renouveler l’expérience de la sécurité des 2RMs en confiant à la Casim 78 cette mission comme cela avait été fait en septembre dernier sur leur site de Massy.

Cinq formateurs de la Casim ont participé à cette journée : Cécile, Guillaume, Eric, Pierrick et moi-même. Nous nous étions donnés rendez-vous à 8h30 pour les formalités d’entrée, et de contact avec nos correspondants chez SAFRAN.

Petit café, installation des ateliers freinage et maniabilité et la journée démarre à 9h00 et quelques poussières.

Deux groupes sont prévus le matin et un groupe l’après midi. Il y aura au total 3 sessions d’1h30.

Pour l’atelier freinage : position à adopter, freinage appuyé, déclenchement de l’ABS et le doigté à avoir quand la moto n’en est pas équipée. Et dans un second temps le freinage de 2 motos en parallèle.

Pour l’atelier mania : position, regard, … et c’est parti pour des ”8” et des cercles.

Le mauvais temps et le froid auront dissuadé quelques inscrits. Les présents auront eu un cours presque individuel. 

Nos ”petits stagiaires” du moment ont semblé ravi d’apprendre des choses (ceux venant de la voiture avec ou sans formation 3 ou 7 heures) ou de redécouvrir ou approfondir ce qui avait été étudié lors de leur préparation du permis moto.

La journée s’est achevée vers 16h00.

Peut être suite en 2020 à une période plus propice.

Merci à l’ensemble des moniteurs qui se sont rendu disponible pour cette journée en entreprise et bravo aux participants d’avoir braver les intempéries hivernales pour venir se perfectionner avec nous.

Compte rendu du CPM Freinage et Maniabilité du 03/11/2019

Compte rendu du CPM Freinage et Maniabilité du 03/11/2019

Pour ce compte rendu, c’est Bruno qui nous fait partager son expérience.

Encore un CPM sous la pluie!
Départ 8h30, ça va on est large, de chez Pascal avec son fils et son 50 chouette on va rouler pépère. Pluie tout le long de la route, bon on est pas loin.
On arrive dans les temps café et viennoiserie, merci à ceux qui y pensent, noter pour la prochaine fois.

Motos bien rangées

Tout le monde est là, on fait les groupes pendant que je suis aux toilettes, je reviens et je voie un groupe freinage, je dis tiens c’est ce que tu redoute le plus vas-y.
ERREUR ils avaient attendu que je ne sois pas là les fourbes, le groupe freinage c’était pour les non débutants, et hop tu feras le compte rendu, des fourbes je vous dis.
Donc la journée ce passera en 2 groupes: un freinage et évitement et un maniabilité.
Le groupe freinage à le droit à un débriefing sur le freinage avec des formules de calcul dans tous les sens et des conseils de technique sur la moto et comment bien se maintenir.

Freinage, la théorie

Ensuite on part pour la partie pratique.
On commence par freiner uniquement du frein arrière. Le frein arrière ça sert pas à s’arrêter mais à stabiliser la moto.
Ensuite uniquement le frein avant, ah les distances de freinage raccourcissent.
Puis avec les 2, là on est dans les clous.
Après le freinage vient l’évitement, bon y a du boulot, impossible d’y arriver, obnubilé par les plots.
Je sais le regard tout ça, mais moi je ne regardais que les plots.

Le déjeuné arrive, ouf un peu de repos.
L’après-midi, les équipes changent et nous voilà donc sur la maniabilité.

Échauffement musculaire

On commence par le carrousel, on tourne avec les motos au ralenti, debout, avec une une main, en amazone ou accroupi sur la selle. Ça va je m’en sort pas trop mal.
Un des moniteur me prend à part pour me faire manœuvrer la moto moteur arrêté.
Ensuite les épreuves de maniabilité, alors là y avait du boulot 

Épreuve lente, pas compliqué, tu met du gaz et tu module avec l’embrayage et le frein arrière, ouais pas compliqué qu’ils disent. Après on passe au 8. Heu Pascal, je crois que je suis nul

Bon va faire le cercle, se sera peut-être plus facile. Bon je confirme, je suis nul 

Le fameux 8

Du coup un des moniteurs me prend à part et me fait faire des ronds autour d’un plot et avec de la patience (merci à lui). Je fini par y arriver. je retourne faire des ronds avec les plots, ça va mieux. Je retourne voir Pascal, enfin il me choppe au passage.

Allez hop va faire le 8. Hé bin j’y suis arrivé, il a même fallu me viré, c’est que j’y prenais gout

Le même 8, mais en position debout sur les cales pieds

Il y avait aussi le trèfle à faire, pas eu le temps.
On termine par un gym-kana, toute les épreuves enchaînées. J’aurais pas du essayer, la fatigue je la sentais pas mais elle était là, bilan une chute .
Bilan de la journée, 4 chutes sans gravité, dont moi.
Une progression nette sur beaucoup d’aspect, fatiguant, ça rigole pas les CPM.

Des moniteurs super disponibles et vraiment sympa, merci à tout le staf pour cette journée.
Vivement le prochain CPM

Travail du point de patinage

Merci Bruno pour ce CR, bravo pour ta progression sur cette journée.

Bravo à tous les participants, stagiaires en encadrants, qui ont bravé la pluie pour venir se perfectionner, aucune personne ni moto n’ont fondu à cause de quelques gouttes d’eau (je ne compte pas le nombre de message reçu par mail et sms la veille avec une bonne excuse pour ne pas venir à cause de la météo).